Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Trans en Provence au fil de la Nartuby
Visiteurs
Depuis la création 98 755
Publicité
Trans en Provence au fil de la Nartuby
Archives
Newsletter
22 abonnés
2 janvier 2017

Les meuniers de l'huile

 

DSC06871

 

Au cours du XIXème siècle, il y a eu à Trans entre 20 et 25 moulins à huile. Un des derniers construits fut celui de la famille Audibert (dont la descendante : Bernadette Fournier, habite toujours Trans) qui est devenu de nos jours le restaurant le Moulin de la Gardiole. Il porte encore fièrement sur le haut de sa façade l'intitulé " Maison fondée en 1882". Il avait été créé par Siméon Audibert, plus tard, ce fut Joseph, son fils, qui pris sa suite. Ce moulin trouvait sa force motrice dans les eaux de la Nartuby, une roue à aube entraînant tous les engrenages qui, comme la roue, étaient entièrement construits en bois. Chaque moulin avait son charretier qui allait chez les propriétaires chercher les olives lorsque la récolte était terminée. Celles-ci étaient stockées au premier étage du moulin en plusieurs tas, dont chacun portait le nom de son propriétaire, afin que chacun retrouve l'huile provenant de sa récolte. Le moulin, comme les autres moulins d'ailleurs, fonctionnait de la Toussaint à Pâques et de nombreux ouvriers venaient chaque année d'Italie à pied avec leur baluchon sur l'épaule pour louer leurs services auprès des oléiculteurs.

 

DSC06481

Presse

 

Fonctionnement du moulin

 

Environs 20 doubles décalitres de 12 kilos d'olives chacun descendent par une petite trappe dans la meule constituée de trois grosses pierres : une fixée au fond et à plat, deux autres qui tournent sur un axe écrasant les olives. Lorsque la pâte est à point, on la fait couler dans le bassin situé devant la meule et on remplit les escourtins (sorte de sacs ronds en alfa ou en fibre de coco) que l'on empile sous la presse. Sous le seul poids des escourtins, une première coulée a lieu ; c'est l'huile vierge. Ensuite à bras d'homme on manœuvre la presse. Tout ce qui s'écoule maintenant va dans une cuve d'eau bouillante. L'huile remonte en surface et le "mestre de banc" avec une feuille (plaque de métal à peine incurvée en son milieu) récupère l'huile sans prendre de l'eau. On obtient ainsi l'huile de première qualité. Lorsque la pression est terminée, il reste dans les escourtins une pâte dure que l'on stocke jusqu'à la fin de la récolte. Après Pâques, on reprend cette pâte que l'on mélange avec de l'huile chaude et on recommence les mêmes opérations et l'on obtient cette fois l'huile de ressence vendue à Marseille dans les raffineries ou dans les savonneries. Ce qui reste de tout ce qui a été pressé est lavé : d'un côté sortent les grignons (noyaux d'olives) qui sont mis à sécher et de l'autre côté, l'eau et la pulpe. Le tout forme une croûte très dure qui est employée pour le chauffage, cependant que les grignons sont vendus au moulin à grignons (voir l'article suivant).

 

Moulin-a-huile

 

Les journées au moulin sont très pénibles, car il y fait très chaud en raison des fours et de l'eau bouillante. Aussi, le soir, on fait la fête : les voisins, les amis, les clients se rassemblent. Chacun apporte son pain et on déguste la roustido : on fait griller le pain dans le four et on ajoute l'huile dessus. Hum, c'est un vrai régal !

 

Source : Texte de Madame Suzanne Leroux - Revue d'Information Municipale de Trans en Provence n°9 - 1985 et arrangé par Nadine

 

Prochain article : Les meuniers de grignons.

 

Jarrerie

Jarres à huile au Musée des Arts et Traditions populaires à Draguignan (Photo internet)

 

Publicité
Publicité
Commentaires
G
Chère Nadine,<br /> <br /> Grand merci pour votre réponse, vous me confortez dans mes recherches...<br /> <br /> J'avais rapproché le mot 'banc' comme pour les vendanges : 'Équipe de travail'. Même si le 'banc' désigne en fait la grosse pièce de bois qui supporte l'axe du moulin*, il me semble que dans un relevé de cadastre, pour un moulin à huile, cela ne convient pas. Par contre, pour montrer la valeur d'un moulin, dire combien il a de 'banc' montre son importance. Dans certain moulin, où l'on travaillait en continu, il y avait plusieurs 'bancs'. De plus, cela convient tout à fait avec un 'Maître de banc' que vous m'écrivez, un chef d'équipe en somme, un contremaître...<br /> <br /> Pour le mot 'trisson', je pense que cela désignait la 'pile', la pièce en pierre ou tournait la meule qui écrasait les olives, généralement activée par une mule ou un âne. Car, outre cet 'outil', je ne vois pas de 'pilon' dans un moulin. Serait-il à rapprocher du mot 'Trissadou', qui désigne un petit pilon de cuisine ? Qu'en pensez-vous ?<br /> <br /> Pour le mot 'Visette', je pense que c'est la traduction en Français du mot Visseto qui désigne une vis de pressoir, c'est du moins ce qu'indique Mistral dans son trésor du Félibrige. En fait c'est la presse à 'escourtins' comme vous dites, parfois manœuvré à bras, parfois à pression d'eau comme dans un moulin à Mouriès...<br /> <br /> Je ne connaissais pas le mot 'tournée', il me plaît bien dans la définition que vous me donnez...<br /> <br /> Encore une fois, je vous remercie pour votre réponse tout à fait appropriée...<br /> <br /> Au plaisir de vous lire<br /> <br /> Guy<br /> <br /> * Pour un moulin à vent, d'accord il y a bien un axe qui est activée par les ailes, mais dans un moulin à sang, il est où cet 'axe' ?
Répondre
F
Bonjour Nadine,<br /> <br /> <br /> <br /> J'ai un souci, dans le recensement d'un vieux moulin à huile, on me parle de Banc, Trisson' et Virette savez-vous à quoi correspondent ces trois noms ?<br /> <br /> Guy Fluchère de Barbentane
Répondre
C
C'est superbe, il faut que je revienne plus souvent.<br /> <br /> En attendant, tous mes Vœux pour cette année 2017<br /> <br /> et que tu sois comblé de bonheur , de joie et de santé.<br /> <br /> Bises
Répondre
L
Bonsoir Nadine,<br /> <br /> <br /> <br /> Superbe moulin à l'ancienne... il n'en existe plus guère, mais il ne remplit plus ses fonctions.. c'est bien dommage...<br /> <br /> J'ai annulé mon blog romanille, et je suis passée lavande1 sur eklablog..<br /> <br /> A toutes fin utiles, je m'étais découragée, car personne ne venait... mais là hop j'ai repris le dessus, et je continuerai.<br /> <br /> <br /> <br /> Mes meilleurs voeux...<br /> <br /> <br /> <br /> Bises, amitié
Répondre
Publicité