Je reprends aujourd'hui la suite d'un article que j'avais publié le 10 août 2015 (voir le lien dessous) et qui s'intitulait : Nostalgie des papiers d'antan. Il s'agissait de documents trouvés sur le net et qui concernaient Trans, bien sûr. Vous aviez à l'époque fort apprécié cet article car il avait reçu de nombreuses visites. J'ai découvert récemment d'autres documents et je vous en fais profiter. J'espère qu'ils vous intéresseront autant que les premiers.

Nostalgie des papiers d'antan (1) - Trans en Provence au fil de la Nartuby

Je partage avec vous quelques enveloppes trouvées sur internet ainsi qu'une facture à en-tête. La première vient des établissements Corneille et Fabre à Trans, elle est datée du 21 février 1862. Messieurs Corneille et Fabre étaient les propriétaires de la filature de soie. Elle est adressée à des négociants à Lyon.

http://www.transenprovence.info

Jules Maurin-Huile d'olive

Il s'agit d'une carte postale :

En haut, République française

Carte postale

(Ce côté est exclusivement réservé à l'adresse)

A droite : cadre pour un timbre à 10 centimes

Jules MAURIN

Huiles d'olives

à Trans (Var)

Qui était Jules Maurin ?

Plaque famille J

Jules Roger Maurin était né le 28 juillet 1858 à Trans et mort le 8 août 1923 à Trans en Provence. Il était négociant et avait reçu plusieurs médailles au cours d'expositions pour la qualité de ses huiles d'olives. Il était Chevalier du Mérite agricole. Il avait épousé le 22 février 1886 à Trans, Laurence Philomène Françoise Douguet qui était née le 21 décembre 1865 à Trans et décédée le 26 octobre 1942 à Trans en Provence.

 Dans mon nouveau blog, dans lequel j'ai étudié toutes les tombes du vieux cimetière pour l'instant, je compte faire le nouveau cimetière, mais c'est un travail très long et fastidieux... 

Voilà mon étude du tombeau de la famille Maurin-Douguet-Soldevila

71 - Tombeau des familles Maurin-Douguet-Soldevila - Cimetières de Trans en Provence et généalogies transianes

Ce tombeau est encore entouré de ses grilles et de ses chaînes Familles J.Maurin L. Douguet A mon époux regretté Maurin Jules Né le 28 juillet 1858 Mort le 8 août 1923 Vers toi toujours toutes mes pensées A notre père bien aimé Raymond Soldevila Que représentent les lettres M.D ?

http://cimetierestrans.canalblog.com

Jules Maurin-Huiles d'olives du Var

Papier en-tête avec sur la gauche une vue du village 

Huiles d'olives du Var

Plusieurs Médailles aux diverses Expositions et Croix de Mérite

Jules Maurin

Chevalier du Mérite agricole

Entrepôt & Consignation d'Huiles de Propriétaires Récoltants

A Trans (Var)

*********************

Lessive Le Conte

LESSIVE PERFECTA

"A la Bonne Niçoise"

 P. Le Conte

Fabricant

Trans (Var)

Voici une publicité pour la lessive Perfecta qui était fabriquée à Trans par Paul Le Conte. Qui était-il ? 

 Paul Le Conte était né le 27 février 1868 à Narbonne dans l'Aude et il est décédé le 11 septembre 1916 à Trans. Sa femme, Henriette Rose Augustine Zénobie Raynaud était née le 24 novembre 1869 à Trans et elle est décédé le 3 février 1960 à Trans en Provence. Dans les actes, Paul Le Conte est qualifié de négociant ou d'industriel (savon, lessive).

312 - Tombeau de la famille Le Conte-Raynaud - Cimetières de Trans en Provence et généalogies transianes

Ce tombeau porte le numéro 312 dans la liste des concessions du vieux cimetière. Il est aux noms de Leconte-Raynaud. Priez pour eux Famille Paul Le Conte Henriette Le Conte Née Raynaud Alberte Peytral née Le Conte Henriette Le Conte née Raynaud Albertine Peytral née Le Conte Alberte Marie Thérèse Le Conte était née le 21 mai 1904 à Trans et elle est décédée le 9 avril 1997 à Draguignan.

http://cimetierestrans.canalblog.com

****************

Manufacture de bouchons-Gay François 

Manufacture de bouchons en tous genres

GAY François

A Trans (Var)

Qui était François Gay ? Dans les actes, il est successivement qualifié de bûcheron, fabricant de bouchons, propriétaire. Il était né le 7 octobre 1837 au Muy et il est décédé le 25 mai 1914 à Trans. Il s'était marié le 18 août 1958 à Trans avec Antoinette Thérèse Blanc qui était née le 29 avril 1840 à Trans. Il était le fils de Jean Pierre Gay, bûcheron, né le 6 décembre 1789 à Saint-Paul-les-Fayence (Saint-Paul-en-Forêt) et d'Appolonie Belmondis, cultivatrice.

*******************

Quincaillerie Antoine Giraudo

 Il s'agit d'une lettre à en-tête au nom de la Quincaillerie provençale 

Outillages en tous genres 

Giraudo Antoine

Trans (Var)

Elle est datée du 19 septembre 1919

La famille Giraudo était composée de quatre frères : Antoine (Antonio) , Barthélémy (Bartolomeo), Jean (Giovanni) et Daumas (Dalmasso) qui étaient nés à Vignolo dans la province de Coni dans le Piémont. Ils étaient les fils de Lorenzo (Laurent) et de Maria Serole. Il étaient tous, de père en fils marchands forains. Les trois premiers frères avaient épousé trois soeurs qui avaient pour nom Bodino :  Maria Lucia, Maria, Carolina. Dalmasso, le quatrième frère avait épousé Margherita Tomatis.

Ce sont eux qui ont fait souche à Trans et sont à l'origine de la grande famille Giraudo qui existe aujourd'hui.

**********************

 Voilà quelques nouveaux "papiers d'antan". J'espère qu'ils vous ont plu. J'attends vos commentaires.