Je reproduits ici le texte et les photos de notre journal "L'écho de Trans" édité par la Mairie. Il s'agit de l'édition spéciale, hors série intitulée : "Spécial inondations des 15 et 16 juin 2010". Je vais mettre à la suite, les liens des articles (13 en totalité) que j'avais fait paraître à l'époque dans mon ancien blog. Vous pourrez y lire la relation des évènements (mon propre témoignage), de très nombreuses photos et des vidéos. Je ne mettrai que ce qui concerne Trans, car des témoins, deux de mes amis m'avaient également apporté leurs témoignages sur Draguignan, Les Arcs-sur-Argens et Taradeau. Si vous voulez les lire aussi, il vous suffira de faire défiler les flèches à la fin de chacun de mes articles pour lire le suivant.

********************

Le 15 juin 2010... une date historique pour notre commune... une date qui marquera à jamais les coeurs des transians et qui transformera définitivement le paysage... Jamais nous n'aurions pu imaginer la tragédie qui allait se passer... Une alerte orange pour notre département, de la pluie... faits plutôt banals ces derniers temps ! Mais ce sont des pluies torrentielles et incessantes qui se sont abattues sur le village... dès la mi-journée.

Chronologie des évènements

Il est 17h30, la pluie est déjà tombée une bonne partie de la journée mais, se déchaînant toujours plus, heure après heure, elle finit par inonder complétement le parking de Gemo, bientôt rejoint par toute la zone commerciale de Carrefour... et dans le village, les habitants découvrent une Nartuby enragée qui monte dangereusement vite...

18h00... elle commence à sortir de son lit... 19h00... cela fait un moment que le jeu de boules a complètement disparu, on ne distingue plus la moindre cascade, juste une vaste étendue d'eau tumultueuse qui atteint déjà le niveau de la route... Et les quelques imprudents qui se baladent encore près de la médiathèque ne se doutent pas que la Nartuby s'apprête à dévaler le pont et surtout que dans les minutes qui vont suivre, la petite place à côté d'eux où prônait un bel et jeune olivier va s'effondrer littéralement...

Pont Bertrand

Le pont Bertrand submergé par la Nartuby en furie

20h00... l'avenue de Beaulieu n'existe déjà plus, disparue sous 1m20 d'eau boueuse emportant tout sur son passage... et contraignant enfants, animateurs, parents et voisins effrayés, à dormir dans le centre de Loisirs, heureusement situé en hauteur, d'où ils ont assisté, impuissants, à un spectacle terrible... 

"on n'avait plus de téléphone, plus d'électricité, on a vu l'eau monter à une vitesse folle, les voitures garées ont été emportées les unes après les autres... (...) Quand le portail de la maternelle à cédé on a vu une vague déferler à toute vitesse... (...) Et on a passé la nuit à faire des signaux à la lampe torche aux voisins restés chez eux pour s'assurer que tout allait bien... (...) Ce fut la nuit la plus longue de notre vie".

Ailleurs dans le village, des lieux d'accueil ont également été improvisés, notamment à la salle Béraud et au Club des Jeunes, avec lits, couvertures, boissons chaudes et soutien moral...

Tout au long de la soirée et de la nuit, des hélicoptères ont survolé notre commune afin de porter secours à toute personne en difficulté... Certaines, réfugiées à la hâte sur des toits, ont ainsi pu être rapidement évacuées par hélitreuillage...

Dégâts

Au petit matin, les eaux se sont peu à peu retirées, abandonnant toutes sortes de débris à tous les soins de rue et laissant apparaître l'étendue des dégâts, plus importants les uns que les autres : arbres déracinés ou menaçants, routes détruites, cimetières profanés, habitations endommagées... De nombreuses personnes ont été portées disparues, et plusieurs victimes ont été retrouvées... Au-delà du matériel, c'est une souffrance psychologique qui se fait ressentir, face à cette catastrophe dont notre commune n'avait pas revécu l'ampleur depuis presque 200 ans, le 6 juillet 1827.

Village méconnaissable

Village méconnaissable1

Nartuby

Solidarité

Je mets ci-dessous, les liens afin que vous puissiez aller lire les articles sur Trans dans mon ancien blog :

L'inondation de Trans en Provence le 15 juin 2010 - Nadine de Trans en Provence

Sachez tout d'abord que je vais essayer de ne pas écrire de bêtises et de décrire ce que j'ai vu. Quand on nous parle d'une catastrophe survenue ici ou là dans le monde, on se dit que chez nous, cela ne peut pas arriver... et pourtant ! En Vendée, il...

http://transenprovence.over-blog.com
Nouvelles photos et vidéos du jour de la catastrophe - Nadine de Trans en Provence

Bonjour, Hélène, une transiane, m'a envoyé de nouvelles photos du soir de la catastrophe. Ce devait être entre 18 et 19 heures. Par la suite, l'eau est encore montée, a débordé sur la route et dans le village. Hélène a pris les quatre premières photo...

http://transenprovence.over-blog.com
A Trans en Provence, même les morts ne reposent pas en paix ! - Nadine de Trans en Provence

Je vous donne une précision pour commencer : à Trans, nous avons deux cimetières, le vieux et le nouveau. Je vous dis cela car des lectrices m'ont écrit pour savoir si leur tombe de famille avait été endommagée. Autre précision que je rajoute aujourd'hui...

http://transenprovence.over-blog.com
Constatation des dégats le lendemain - Nadine de Trans en Provence

Le lendemain, mercredi 16 juin, après le vieux cimetière je me suis rendue dans le village. Quel spectacle de désolation ! C'est incroyable, il faut le vivre et le voir pour y croire ! Dans la rue du Bachas, qui mène au cimetière, le goudron est explosé...

http://transenprovence.over-blog.com
Constatation des dégats le lendemain (suite 1) - Nadine de Trans en Provence

A cet endroit s'élevait un cèdre majestueux qui avaient connu de nombreuses crues, nous à Trans, on dit de nombreux débords et dont la enième l'a emporté... S'inscrire à la newsletter Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

http://transenprovence.over-blog.com
Constatation des dégats le lendemain (Suite 2) - Nadine de Trans en Provence

J'ai pris ces photos de l'emplacement où se trouve notre lavoir communal (désaffecté) dit Le Bassin neuf. L'endroit a été totalement raviné puisque totalement submergé par la Nartuby. Le lavoir par lui-même a subi des dégâts et des voitures sont allées...

http://transenprovence.over-blog.com
Le désastre : photos de Laetitia - Nadine de Trans en Provence

A partir de maintenant et pour aller plus vite je vais passer les photos en fonction des personnes qui me les ont envoyées. Laetitia habite à Trans en Provence. Voilà ce qu'elle m'a écrit le 26 juin : "Je suis tombée sur votre site car je cherchais des...

http://transenprovence.over-blog.com
Les photos de Marc du Blogmotte (1) - Nadine de Trans en Provence

Je vous montre les photos que Marc du Blog de la Motte m'a envoyées (j'y ai inclus quelques unes des miennes pour compléter le reportage). Il s'agit de photos de Trans mais plus particulièrement des abords, de la zone commerciale, du stade, etc... Pour...

http://transenprovence.over-blog.com
 
Les photos de Marc du Blogmotte (2) - Nadine de Trans en Provence

Et encore une petite suite avec les photos de Marc. Il m'en a envoyé beaucoup, je ne peux donc pas tout vous montrer, j'ai du faire un choix. S'inscrire à la newsletter Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

http://transenprovence.over-blog.com
Contre les éléments déchaînés, nous sommes bien petits... - Nadine de Trans en Provence

Nous sommes le 20 juillet, il y a un peu plus d'un mois, le 15 juin, une catastrophe touchait une partie du Var, dont notre village de Trans en Provence. Certains ont déjà oublié... pas moi. C'est l'été, il fait chaud, on pense aux vacances. Mais ceux...

http://transenprovence.over-blog.com