11 octobre 2016

A travers les archives : enfants naturels et inhumations

Enfants naturels Les enfants naturels n'entraient pas honteusement dans la vie. Il faut arriver au XIXe siècle pour qu'ils deviennent, on ne sait pourquoi, un objet de mépris. A Trans, au XVIIe et XVIIIe siècles, ces enfants étaient presque toujours tenus sur les fonts baptismaux par des personnages de marque. En voici un exemple ci-dessous. Gaspard nomen patris vaccat (le nom du père fait défaut) fils illegitime et naturel de magdaleine mailhesse de la ville de draguignan et ne le vingt un aoust mil six cens soixante... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

03 septembre 2015

Eloge de Trans en Provence dans le journal Var-matin

Cet article est paru dans l'édition du Var-matin du 23 août 2015. Son titre : Cinq bonnes raisons d'aller à Trans-en-Provence. Pour celles et ceux qui ne l'ont pas lu, je me permets de vous le restituer avec les photos. J'ai rectifié quelques erreurs d'orthographe et historiques inévitables dans les articles de journaux. Vous n’avez pas la chance de partir ou vous arrivez dans le secteur ? Voici une idée de destination en Dracénie avec quelques étapes dépaysantes pour occuper vos loisirs. 1. Découvrir le puits aérien ... [Lire la suite]
17 décembre 2014

Les éditions Ducourtioux ont dessiné Trans

En 1998, les éditions Yves Ducourtioux ont édité des cartes postales de Trans en Provence. Il s'agit de dessins et non pas de photos. J'ai réussi à les retrouver et je vous propose même la version colorisée de ces cartes. Elles représentent : l'Eglise, l'Hôtel de ville, le Pont Vieux et le Puits aérien.        
Posté par Nadine de Trans à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 février 2014

Trans au cours du XVIIIe siècle

  Un recensement effectué en 1765 en Provence, avait dénombré pour Trans 1066 habitants. Par la suite, cette population augmenta jusqu'à environ 1200 habitants au moment de la Révolution. Tout les gens habitaient en grosse majorité dans le village. Très rares étaient ceux qui demeuraient de façon permanente à la campagne dans des bastides. L'agglomération avait des dimensions plus réduites qu'à l'heure actuelle puisqu'elle ne se composait que de 196 maisons. Cependant, elle venait de connaître au cours... [Lire la suite]
15 février 2014

Trans au XVe siècle

   En comptant plus ou moins 5 personnes par foyer, la population totale était au XVème siècle de 160 à 200 habitants. A la fin de ce siècle, on peut se rendre compte de la topographie de l’agglomération et des transformations qui se sont opérées. Le village primitif, composé d'une cinquantaine de maisons, existe toujours enclos dans ses remparts tout à côté du château. Ce château que le seigneur de Villeneuve a fait transformer en forteresse entre 1303 et 1350 comporte une entrée principale appelée le... [Lire la suite]