01 mars 2015

Le temps des copains au moulin à huile

  C'était le temps des copains, des réunions entre amis au moulin à huile communal reconverti aujourd'hui en médiathèque. Je situe la photo à la fin des années 50-début des années 60. Il s'agit de l'équipe de football de l'époque, joueurs et dirigeants. Je vous donne les noms, de gauche à droite    :   Antoine BRONDELLO, Jean-Claude LOVERA, Joseph WEITEN, Jean-Louis ANDRAU, Jacky PERRIMOND, Jean-Marie LERDA, Jean BOLLA, Jean-Pierre LAMBERT, Jean-Claude SAPPA, Pierre MIREUR, Jean-Paul GARCIN,... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mars 2015

Explications de quelques noms de quartiers de Trans

La toponymie de la Provence est formée d'éléments d'origine diverses qui constituent des couches successives correspondant aux phases de son histoire. A la surface, une très mince pellicule de mots français dont le nombre tend évidemment à augmenter de jour en jour. Au dessous, la grande masse des termes appartenant au ayant appartenu à la langue provençale. Ils constituent la couche la plus importante et de loin la plus nombreuse. Au-dessous encore, des noms d'origine latine. Plus bas enfin et en assez grand nombre,... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 avril 2015

Ce qu'on dit à Trans et ailleurs

Alude, aludo : Adjectif qui signifie "ailée, pourvue d'ailes". Mais le Provençal ne désigne de cette façon que la fourmi ailée qui essaime avec sa reine pour fonder une nouvelle colonie. An pèbre : "Période indéterminée, fort ancienne". Vient certainement des terribles ravages de la pébrine, maladie qui a éliminé tous les vers à soie de la région avant que Louis Pasteur ne découvre trop tard le remède. "Il est mort depuis l'an pèbre !". Banettes : Vient de "bano" cornes. Ce sont les haricots verts que nous appelont les banettes. ... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juin 2015

Construction des portes de la ville (1580)

 Pour mieux comprendre le texte qui suit, je vous donne un résumé de la situation en Provence après l'épisode des guerres de Religion. Après plus de dix années de guerre entre catholiques et protestants de Provence, une lassitude profonde conduit un groupe de communes importantes (Draguignan, Fréjus, Brignoles, Lorgues, Grasse, Saint-Paul) à refuser de contribuer financièrement et matériellement à l'effort de guerre exigé par le chef du parti catholique, Jean de Pontevès, Comte de Carcès, lieutenant général de la... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
10 août 2015

Nostalgie des papiers d'antan

Je partage avec vous quelques enveloppes trouvées sur internet ainsi qu'une facture à en-tête. La première vient des établissements Corneille et Fabre à Trans, elle est datée du 21 février 1862. Messieurs Corneille et Fabre étaient les propriétaires de la filature de soie. Elle est adressée à des négociants à Lyon. Les échevaux de soie partaient pour Lyon dans les usines de tissage par le chemin de fer dont la ligne qui passait à Trans fut inaugurée en 1864. La deuxième provient des établissements Fournial Fréres à... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 21:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 septembre 2015

Eloge de Trans en Provence dans le journal Var-matin

Cet article est paru dans l'édition du Var-matin du 23 août 2015. Son titre : Cinq bonnes raisons d'aller à Trans-en-Provence. Pour celles et ceux qui ne l'ont pas lu, je me permets de vous le restituer avec les photos. J'ai rectifié quelques erreurs d'orthographe et historiques inévitables dans les articles de journaux. Vous n’avez pas la chance de partir ou vous arrivez dans le secteur ? Voici une idée de destination en Dracénie avec quelques étapes dépaysantes pour occuper vos loisirs. 1. Découvrir le puits aérien ... [Lire la suite]

29 septembre 2016

Des histoires de brigands et bandits de grand chemin

Gravure représentant une bande de chauffeurs Cela se passait en prairial de l'an IX, c'est-à-dire au printemps de l'année 1801, sous le Consulat. A cette époque, il y eut dans toute la France une flambée de banditisme. C'est alors que les campagnes furent terrorisées par les célèbres "chauffeurs" qui brûlaient la plante des pieds de leurs victimes jusqu'à ce qu'elles révèlent la cachette de leur or. Les routes n'étaient pas sûres. Les voyageurs isolés étaient agressés. A Trans, comme ailleurs, on vivait dans une atmosphère... [Lire la suite]
05 octobre 2016

Les bourgeois d'autrefois à Trans (1)

   Dans les documents de la première moitié du XVIIe siècle, on voit apparaître pour la première fois à Trans, des gens à qui on donne le qualificatif de "bourgeois". Jusque là ce terme ne c'était jamais appliqué à des Transians ; on le connaissait et on l'employait, mais pour désigner des bourgeois étrangers au village, par exemple des bourgeois dracénois avec lesquels la communauté ou des particuliers se trouvaient en rapport. En effet, jusqu'à la fin du XVIe siècle, à l'exception du Seigneur (de Villeneuve) et des... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
05 octobre 2016

Les bourgeois d'autrefois à Trans (2)

  Lecture dans un salon Jean-françois de Troy - Collection particulière Le XVIIe siècle voit l'épanouissement de la bourgeoisie et la multiplicité des documents permet de définir ses caractéristiques. Tout d'abord, les bourgeois du village se distinguent des paysans parce qu'ils vivent "noblement", c'est-à-dire sans travailler de leurs mains. Souvent ils exercent une profession libérale, ainsi qu'on l'a dit, mais parfois ils se bornent à en porter le titre. Quelles sont leurs ressources ? Les bourgeois sont... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
05 octobre 2016

Les bourgeois d'autrefois à Trans (3)

   Le bénédicité - Jean-Siméon Chardin  A la veille de la Révolution, les bourgeois sont à Trans une douzaine et, pour la plupart, ils sont les descendants de ceux qu'on a vu apparaître un siècle plus tôt. Généralement, les patrimoines se sont conservés. Ces bourgeois sont acquis aux idées nouvelles et ils sont partisans des réformes. Leur attitude dans les débuts de la Révolution, à laquelle ils adhérent d'enthousiasme, le prouve. Leurs lectures le confirment : dans la bibliothèque d'Honoré de La Plane, on trouve... [Lire la suite]