28 août 2017

L'ancienneté de la culture de la vigne

   On a dit que notre région était venue tardivement à la culture de la vigne. Or, il n'en est rien. Ce qui forme actuellement le département du Var a toujours pratiqué cette culture depuis la plus haute antiquité et n'a jamais cessé d'en faire le principal de ses revenus à toutes les époques. Cette culture a pu être modérée par des prescriptions légales, comme au XVIIIe siècle, ou momentanément détruite comme au XIXe siècle, au moment de la catastrophe du phylloxéra, mais elle n'a jamais cessé, lorsque... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

19 août 2017

Les Ricaud de Barcelonnette s'installent à Trans

  Vue de Barcelonnette      La création, en 1730, d'une filature de soie à Trans a été une conséquence indirecte de la clause du traité d'Utrech (1713) qui réunissait Barcelonette (actuellement dans les Alpes-de-Haute-provence) à la France. Barcelonnette avait déjà fait partie du Comté de Provence depuis le début du XIIIe siècle jusqu'en 1388. Elle passa à cette époque sous la seigneurie d'Amédée VII, duc de Savoie, sur la demande des habitants, à un moment où la Provence était divisée... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
13 août 2017

A travers les archives : le registre de catholicité de 1668 à 1673

Acte de mariage d'Antoine Bauchière et Honorade Gerffroy (Photo Nadine)    Sous l'Ancien Régime, les registres de catholicité étaient tenus par les curés. En ce qui concerne les archives de Trans, la totalité des archives communales anciennes a été déposées aux Archives Départementales à Draguignan pour y être conservées. C'est là que je me rends pour effectuer mes recherches généalogiques. Je vous présente la photo d'un acte de mariage qui figure dans le registre dont je vais vous parler. Il... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 août 2017

La mise en service de la Gare de Trans en 1864

  Le 29 septembre 1864, le journal "Le Var" publiait l'article suivant : "Avant hier mardi vers les onze heures de la matinée, une foule nombreuse se pressait aux abords de la voie ferrée dans la direction de Trans. On avait annoncé qu'à ce moment de la journée arriverait le convoi destiné à transporter les ingénieurs qui devaient faire la réception des travaux et il n'avait pas fallu davantage pour provoquer la curiosité publique. Une grande affluence de nos concitoyens ont assité à cette solennelle apparition de la... [Lire la suite]
17 juillet 2017

Les Latins et les arbres

  Chênes à Trans en Provence (Photo Nadine) Lorsque les Latins voulaient désigner un ensemble d’arbres ou d’arbustes de même espèce, ils ajoutaient un suffixe – ETUM au nom de l’arbre. Par exemple, OLIVETUM désignait une plantation d’oliviers (OLIVA) et ROBORETUM un bois de chênes (ROBUR, d’où ROUVRE en français, ROURE en provençal). Il faut remarquer d’ailleurs que la langue française emploie encore, pour jouer le même rôle, des termes de même formation, tels que PINEDE ou OLIVETTE.   Dans la... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 juillet 2017

La carraire des Bois Routs

Il existe à Trans en Provence un quartier qui porte le nom de quartier du Bois Rout ou des Bois Routs. Ce quartier comporte une carraire. Je vais d'abord vous donner l'explication de l'étymologie de ce quartier et ensuite quelques renseignements sur les carraires.   Pourquoi le Bois Rout ? Au sortir des guerres de Religion, la situation financière de Trans était catastrophique. On évaluait le montant total des dettes de la Communauté à 20.000 écus, ce qui représentait à peu près la valeur totale de... [Lire la suite]

27 juin 2017

L'origine des armoiries de Trans

On ne trouve aucune mention d'armoiries communales avant la fin du XVIIe siècle. Elles apparaissent en fait en 1696 à la suite d'une réglementation édictée à la fin du règne de Louis XIV. A cette époque, le gouvernement royal avait de grands besoins d'argent provoqués notamment par les dépenses des guerres. Pour se procurer les ressources nécessaires, le gouvernement eut finalement recours à toutes sortes d'expédients dont on a souvent souligné le caractère parfois ridicule : par exemple, la création des offices de... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
07 juin 2017

Fresques sur des carreaux de faïence

De temps en temps, je me balade dans le village avec mon appareil photo.Je dis toujours le village, mais nous sommes à présent officiellement 5579 habitants (calendrier des Postes 2017). Alors, Trans en Provence, gros village ou petite ville ? Donc, je me promène et je fais des photos pour vous montrer mon village. A la rue du Bachas, j'ai découvert sur un mur ces jolis carreaux de faïence. A noter que Bachas vient du provençal bachas qui signifie : auge, bassin, fosse, cloaque. Par allusion sans doute au fossé... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 juin 2017

Heurtoirs de porte à Trans

Deux heurtoirs à Trans en Provence (Photos Nadine)  Un heurtoir ou marteau de porte est un accessoire fixé sur la face extérieure d'une porte d'entrée, dont une partie est articulée et peut être frappée sur le reste de l'objet ou sur la porte afin d'émettre un bruit, et ainsi permettre aux visiteurs de signaler leur présence aux occupants. La partie mobile, suspendue, prend le plus souvent une forme d'anneau, jouant le rôle d'anneau de tirage, de maillet ou de marteau. Les heurtoirs sont généralement faits de métal,... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 mai 2017

Couchers de soleil sur Trans

  J'ai pris ces photos de couchers de soleil à Trans en Provence. Les quatre premières au quartier de Terre Blanche, la cinquième, de ma fenêtre, derrière chez moi, un jour de fort mistral et la dernière, l'église à contre jour, vue de la rue de La Motte.  "Ce n'est pas la lumière qui manque à notre regard, c'est notre regard qui manque de lumière".Gustave Thibon (Philosophe français 1903-2001)   
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,