19 février 2014

Procès fait en 1742 au cadavre d'un pendu

   On sait que, sous l'Ancien Régime, le suicide était considéré comme un crime. Le suicide est en effet, un homicide volontaire mais d'un caractère un peu particulier, puisque c'est un homicide de soi-même.     Dans le courant du mois de janvier 1742, près du village de Trans, on trouva un homme pendu à un olivier. Il s’agissait d’un soldat du régiment de Cambrésis, originaire de Draguignan et nommé Jean PASCAL. Il y avait à l’époque à Trans, une juridiction seigneuriale. Elle comprenait un... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 mars 2014

Un crime affreux

   Nous trouvons l'information suivante dans le "Journal du département du Var" du 8 prairial an IX (28 mai 1801). "Il s'est commis un crime affreux dans la commune de Trans. Les dames Félix, mère et fille, l'une âgée de 80 ans et l'autre de 50 ans et leur servante de l'âge de 29 ans, ont été assassinées dans la nuit du 29 au 30 floréal dernier. La profondeur et le genre des blessures font présumer qu'elles ont été massacrées à coup de hache. Ces trois malheureuses femmes habitaient seules une maison qui n'est... [Lire la suite]
14 août 2014

Histoire de la création du Stade Transian

J'ai récupéré récemment grâce à un ancien du village un article de journal ou plutôt toute une page qui parle du Stade Transian. Il s'agit du Nice-Matin du jeudi 19 juillet 1962 et l'article est intitulé : "Trans-en-Provence vit du souvenir de son glorieux stade transian". Je vous livre donc le texte de cet article et vous verrez que les souvenirs remonteront à la surface. "Récemment s'est tenu à Joinville le stage national des entraîneurs de football réunissant cette année quelques 70 candidats retenus parmi lesquels de... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 janvier 2015

Archives des journaux : un article sur Marius Lambert

  Je n'ai pas la date exacte de la publication de cet article car la personne qui me l'a confié n'a pas pris soin de la noter dans un coin. Mais enfin si on lit bien l'article, il est spécifié que Monsieur Marius Lambert est né à Trans en 1875. Le journaliste écrit qu'il a 94 ans aujourd'hui. Donc, cet article date de 1969.    Qui se souvient de Marius Lambert qui allait à Draguignan sur sa wagonnette en la faisaint avancer avec le pied ? Une chose est sûre, à l'époque il y avait moins de... [Lire la suite]
Posté par Nadine de Trans à 01:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 février 2015

L'indicateur du Var : administration et professions

   Armand Douguet et sa femme devant leur boucherie place de l'Eglise          Pour cet article, je suis partie de l'idée de vous présenter l'Annuaire-Indicateur du Var. Il y en a toute une série à la Bibliothèque municipale à Draguignan ainsi qu'aux Archives départementales. J'ai en ma possession les photocopies des pages concernant Trans, de trois années : 1896, 1907 et 1949. Sur la couverture rouge, on lit : "Guide annuaire du département, administratif,... [Lire la suite]
29 septembre 2016

Des histoires de brigands et bandits de grand chemin

Gravure représentant une bande de chauffeurs Cela se passait en prairial de l'an IX, c'est-à-dire au printemps de l'année 1801, sous le Consulat. A cette époque, il y eut dans toute la France une flambée de banditisme. C'est alors que les campagnes furent terrorisées par les célèbres "chauffeurs" qui brûlaient la plante des pieds de leurs victimes jusqu'à ce qu'elles révèlent la cachette de leur or. Les routes n'étaient pas sûres. Les voyageurs isolés étaient agressés. A Trans, comme ailleurs, on vivait dans une atmosphère... [Lire la suite]

04 novembre 2016

Insubordination envers le procureur fiscal

Le procès-verbal ci-après ne donne pas l'impression que le peuple avait, au milieu du XVIIIe siècle, un très grand respect des autorités civiles et ecclésiastiques. "L'an 1748 et le 13 du présent mois de mai, faisons savoir, nous, Paul-Antoine Goiran, procureur fiscal en la juridiction de ce lieu de Trans, qu'ayant entendu le jour d'hier, jour du St Dimanche, 12 du courant, sur les huit heures du matin, qu'il se faisait un grand tumulte devant la porte de la paroisse de ce lieu, nous y serions porté, pour empêcher, suivant le dû de... [Lire la suite]
10 novembre 2016

Délibérations du Conseil de la Communauté de Trans

Je vous propose de découvrir trois délibérations du Conseil de la communauté de Trans sous l'Ancien régime. 1°/ Drapeau pour les bravades (1788) Assemblée du Conseil de la Communauté du 10 août 1788. Exposé du Maire : La Communauté a toujours eu un drapeau à ses couleurs pour servir aux bravades autorisées par arrêt de la Cour et autres cérémonies publiques. Celui qu'elle a fait faire depuis plusieurs années est en mauvais état et les capitaines de la bravade à faire à l'occasion de la prochaine fête de St Roch prient la... [Lire la suite]
22 novembre 2016

Les battues sous l'ancien régime

    Délibération Rapport présenté par le Maire au Conseil de la Communauté du 20 juillet 1788 - Le Sieur Maire représente que les bêtes féroces qui ont répandu la terreur dans cette contrée et qui ont malheureusement dévoré quelques personnes dans les environs, ont donné lieu à des battues faites dans plusieurs terroirs. Les Sieurs Consuls ayant été avertis qu'un des ces animaux était dans le terroir de La Motte, et les Consuls du lieu ayant fait demander à cette Communauté quelques secours et hommes, le 28... [Lire la suite]
02 janvier 2017

Les meuniers de l'huile

  Au cours du XIXè siècle, il y a eu à Trans entre 20 et 25 moulins à huile. Un des derniers construits fut celui de la famille Audibert (dont la descendante habite toujours Trans) qui est devenu de nos jours le restaurant le Moulin de la Gardiole. Il porte encore fièrement sur le haut de sa façade l'intitulé " Maison fondée en 1882". Il avait été créé par Siméon Audibert, plus tard, ce fut Joseph, son fils, qui pris sa suite. Ce moulin trouvait sa force motrice dans les eaux de la Nartuby, une roue à aube... [Lire la suite]