Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Trans en Provence au fil de la Nartuby
Visiteurs
Depuis la création 99 008
Publicité
Trans en Provence au fil de la Nartuby
Archives
Newsletter
23 abonnés
20 avril 2017

Quelques délibérations du conseil de la communauté

Façade latérale de l'église

Intérieur de l'église

 

1574 : Décision de poursuivre le prieur en justice toutes les fois qu'il ne fera pas dire l'office accoutumé.

1584 : Délibéré "pour le grand contentement du peuple" de porter à quatre le nombre des prêtres chargés du service de l'église.

1606 : Autorisation de prendre un pin pour faire une porte à l'église.

1622 : Transcription de divers miracles, en particulier celui survenu dans l'église le jour de saint Joseph.

1625 : Fixation de délais pour ouvrir les sépultures dans l'église.

24 juillet 1718 : Délibéré de faire deux niches et deux crédences en bois pour les bustes de saint Victor et de sainte Justine. (Nota de Nadine : actuellement ces deux bustes sont dans la chapelle saint Roch).

30 novembre 1747 : Délibéré de faire vider et nettoyer les trois caveaux qui se trouvent dans l'église afin qu'on puisse continuer d'y enterrer les morts. (Nota de Nadine : ces trois caveaux sont ceux de saint Antoine, de saint Sébastien et du saint Rosaire. Quand le carrelage de l'église a été refait en 1996, ces caveaux ont été marqués au sol aux quatre coins par des carreaux en losange).

16 janvier 1763 : "Les Sieurs Prieur et Prêtres de la paroisse ont témoigné que, lorsqu'ils étaient sur la chaire à prêcher, ils n'y pouvaient tenir sans être incommodés et sans s'enrhumer par les vents qui leur venaient de la grande porte d'entrée de l'église et de celle du cimetière, et, dans cet état, ils se verraient obligés de décesser (sic) de prêcher, si la Communauté ne faisait pas faire deux paillassons, un pour chaque porte - ce qui a paru d'autant plus juste que les paroissiens profiteront du bénéfice d'iceux et que les Confréries ne consumeront pas tant de luminaire". Le Conseil décida l'installation de ces paillassons.

1770 : Élévation du clocher de l'église de 13 pas de plus.

1772 : Approbation des plans de devis pour la construction d'un cage en fer destinée à l'horloge au-dessus du clocher. Construction par le seigneur de Trans d'une tribune dans la grande nef de l'église pour sa place réservée.

8 mai 1774 : Réparation du bois des cloches et invitation au prieur d'empêcher que les enfants ne s'amusent à sonner les cloches comme ils le font presque toute la journée.

7 août 1774 : Confection d'un cadran solaire sur la façade sud du clocher.

1790 : Députation auprès du marquis pour lui signifier l'enlèvement de son banc dans l'église afin de le remplacer par celui des consuls. Procès-verbal du serment civique d'Honoré Allaman, curé de Trans.

1791 : Procès-verbal des serments des vicaires Joseph Porre et Honoré Meissonnier. Demande en maintien de la cure de Trans, l'une des plus anciennes du district et qui compte 1238 habitants. Procès-verbal de dépôt des registres de l'état-civil par le curé Honoré Allaman.

Source : Fascicule imprimé pour l'anniversaire des 500 ans de la consécration de l'église 1496-1996. Ce fascicule a été écrit grâce à mes propres recherches. Auteurs : Curé Claude Pierrugues, Monsieur Roger Martelli et moi-même.

 

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité