Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Trans en Provence au fil de la Nartuby
Visiteurs
Depuis la création 98 755
Publicité
Trans en Provence au fil de la Nartuby
Archives
Newsletter
22 abonnés
14 avril 2017

Les serments civiques du clergé

 

Serment du curé

 

"Ce jourd'hui 12 décembre 1790 à dix heures du matin, dans l'église de cette commune, Messire Alexandre Honoré Allaman, curé de cette paroisse, a prêté avant la messe paroissiale en notre présence, présent et requérant M. Boyer procureur de la commune, et en outre présence du peuple et du clergé, le serment prescrit par les décrets des 12 et 24 juillet dernier, et a juré en conséquence de veiller avec soin sur les fidèles de la paroisse qui lui est confiée, d'être fidèle à la Nation, à la Loi et au Roi, et de maintenir de tout son pouvoir la constitution décrétée par l'Assmblée Nationale et acceptée par le Roi. Duquel serment qu'il a signé, nous, Maire et Officiers municipaux avons concédé acte au dit curé et avons signé avec lui. - Signé : Guillon, maire ; Pellerud, Bourely, André Blanc, B. Blanc, Giraud, off. mun. ; Boyer, procureur ; Allaman, curé ; Garcin secrétaire greffier".

 

Serment des vicaires

 

"Du 16 janvier 1791, à Trans, dans l'église paroissiale, à l'issue de la grand'messe, à 11 heures du matin, le Conseil général de la Communauté présent ainsi que le Peuple, Monsieur le Maire a dit à Messieurs les Vicaires : "Messieurs, je dois vous dire que ce serment que vous allez prêter va combler de joie de Conseil général de cette Commune et le Peuple, qu'il vous honorera aux yeux du siècle et de la postérité. Mais ce ne sont pas là tous les fruits que vous en retirerez. L'Etre des Etres vous en tiendra compte. Soyez assurés, Messieurs, qu'il dirige lui-même la Révolution et que, malgré les efforts des ennemis de la nouvelle constitution du Royaume, elle sortira son plein et entier effet pour le bonheur de tous les français et de tout l'univers. C'est le doigt de Dieu qui a opéré cette grande oeuvre, Digitus Dei ; c'est ici une nouvelle preuve de la loi Deposuit potentes de sede exaltavis humiles. En prêtant ce serment vous allez marcher sur les traces de votre digne Curé, ce modèle de vertu qui vous a précédé, qui vous en a donné l'exemple dans ce saint temple le 12 décembre dernier. L'article II du décret de l'Assemblée Nationale du 27 novembre 1790, sanctionné par le Roi le 26 décembre, vous impose l'obligation de faire le serment de remplir vos fonctions avec exactitude, d'être fidèles à la Nation, à la loi et au Roi, et de maintenir de tout votre pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée Nationale et acceptée par le Roi". Nous Maire et officiers municipaux de cette commune de Trans, présent et requérant le procureur de la commune, avons concédé acte aux Sieurs Joseph Porre et Honoré-Louis Meissonnier, vicaires de cette  paroisse, du serment qu'ils viennent de prêter individuellement en notre présence, en celle du Conseil Général de la commune et du Peuple, à l'issue de la grand'messe de remplir etc. (comme ci-dessus). - Signé : Guillon, Pellerud, Blanc, Blanc, Giraud, Boyer ; Porre, Meissonnier prêtres ; Garcin secrétaire greffier".

Source : Fascicule imprimé pour l'anniversaire des 500 ans de la consécration de l'église 1496-1996. Ce fascicule a été écrit grâce à mes propres recherches. Auteurs : Curé Claude Pierrugues, Monsieur Roger Martelli et moi-même.

 

Publicité
Publicité
Commentaires
M
Ben dis donc on ne rigolait pas à cette époque , on ferait bien de continuer ha ha ha . <br /> <br /> <br /> <br /> Bisous marseillais sous le soleil . <br /> <br /> Renée (mamiekéké) <br /> <br /> <br /> <br /> http://img11.hostingpics.net/pics/57235120poulet.gif
Répondre
Publicité