Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Trans en Provence au fil de la Nartuby
Visiteurs
Depuis la création 98 755
Publicité
Trans en Provence au fil de la Nartuby
Archives
Newsletter
22 abonnés
25 février 2017

Visite pastorale (1666)

 

L'église et la fontaine

 

"Nous, Evêque et seigneur temporel de Fréjus, Fayence et autres places, procédant à la visite générale des paroisses de notre diocèse et à la particulière de celle du lieu de Trans, après avoir été considéré tout ce que de la part des Consuls nous a été remontré par leur comparant, et ce que Messire Goiran, prieur de la dite église a répondu, - Nous avons tout premièrement ordonné que le tableau et rétable du maître-autel qui se trouve par sa vieillesse en si mauvais état qu'il ne peut plus servir avec honneur et décence, et qu'il est plus propre à donner des distractions que de la dévotion, sera refait et réparé dans trois mois à frais communs du dit prieur pour un tiers et des Consuls pour les deux autres tiers - si mieux les parties n'ayment en faire un tout neuf, le plus beau et magnifique qu'ils pourront. Et le dit prieur à son propre fera fermer à clef la porte de la chapelle champestre Saint Victor, et entretiendra le couvert de l'église paroissiale et de la dite chapelle, fermera le cimetière d'une porte à treillis, en sorte qu'elle puisse empêcher les enfants et les animaux d'y entrer ; - Tiendra les châssis et vitres de la dite église en son entier ; et, pour ce qui est du service de la dite église, le dit prieur le continuera avec deux autres prêtres, suivant l'ancienne coutume, les obligeant de célébrer trois messes les jours de dimanches et fêtes, et deux les autres jours ; desquelles messes l'une sera dite de grand matin à l'aube, et une autre fort tard ; - Laissant à la disposition du prieur et de la Communauté d'adjuger en quelles dites messes le prône pourra être fait afin que le pauvre peuple soit mieux instruit de ce qu'il doit savoir et faire pour son salut ; - Ordonnant que les lumières nécessaires au service qui est fait dans la dite paroisse soient fournis par les marguilliers des chapelles et autels, suivant l'ancienne coutume ; - Ordonnant au dit prieur de mettre dans la dite église et de se servir des livres du choeur qu'il nous a fait voir tout neufs ; - Et quant à la construction de la maison claustrale, si les Consuls prétendent que le prieur ne l'a pas bâtie comme il devait et qu'il n'a pas satisfait à l'acte d'accord qu'ils ont passé ensemble, ils en viendront porter leur plainte à notre siège épiscopal à Fréjus, où ils seront plus amplement ouïs en tout ce qu'ils voudront avancer et de suite justice sera faite ainsi que de raison.

 

Le 20 décembre 1666 Ondedeï, évêque de Fréjus, et plus bas Villet, secrétaire. (Extrait du registre de la visite générale diocésaine de l'Evêché du diocèse de Fréjus, étant rière, le secrétaire du dit Evesché, dûment collationné par moy secrétaire ce 29ème mai 1674)."

 

Source : Fascicule imprimé pour l'anniversaire des 500 ans de la consécration de l'église 1496-1996. Ce fascicule a été écrit grâce à mes propres recherches. Auteur : Curé Claude Pierrugues, Monsieur Roger Martelli et moi-même.

 

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité