Monument-aux-morts-place-de-la-Victoire

Le monument aux morts de Trans-en-Provence a été érigé par souscription publique et inauguré le 30 avril 1922. Il est situé sur la place de la Victoire. L'architecte en est Emile Tardieu de Nice.  

Il s'agit d'un obélisque de pierre qui porte en façade un médaillon de Poilu ainsi que les inscriptions commémoratives suivantes :    

Au Poilu,    

Honor.    

Trans à ses enfants morts pour la France.    

1914-1918.    

Passant, salue ses braves.    

Suivent les noms des victimes de la Grande Guerre par ordre alphabétique. Sur une des face latérales est sculptée la Croix de guerre. Voici les noms : AUDEMARD Baptistin, AUDIBERT Joseph, AYCARD Lucien, BERAUD Emile, BREGONSUL Alfred, BRUNENGO Marius, CASTELLAN Marius, CLAPIER Célestin, CLAPIER Marius, DANYS Fernand, DEOUS Louis, ESTEQUE Paul, FELIX Marius, GAMEL Jean-Marie, GASTINEL Gabriel, GHIGO Louis, GUIOL Daniel, ISNARD Casimir, JUGI Pierre, LABROSSE Marcel, LAZARE Jules, LAZARE Victor, LIONS Adrien, LIONS Marius, MINGEAUD Victor, MIREUR Justin, ORGIAS Louis, PEYRON Ernest, REYNIER Hubert, ROUX Léonce, RUBIS Baptistin, TAÏS François, TRIPOUL Célestin, VINCENT Alexandre

Monument-aux-morts-cimetière

Dans le vieux cimetière, une grande stèle, où figurent les noms de trente-quatre morts ou disparus, surmontée d'une croix a été érigée par "La commune de Trans à ses enfants morts pour la France".  

Sur cette stèle figurent aussi ceux qui ont été tués pendant la guerre 1939-1945.

DUHAA Roger, VANZI Joseph, MERLINO Pierre, DAUMAS André, MARTEL André, DAVID Raymond

Monument-aux-morts-église

Dans l'église, une silhouette guerrière de Jeanne d'Arc prend place au centre d'un autel commémoratif de la guerre 1914-1918. Les diverses batailles et dates importantes y sont mentionnées : 

La Marne 6-7 septembre 1914 ; 

Nancy 5-12 septembre 1914 ;

l'Yser 1-15 novembre 1916 ;

Verdun 22 février-novembre 1916 ; 

Armistice 11 novembre 1918 ;

Paix 28 juin 1919. 

Les patronymes des disparus sont gravés sur des plaques de marbre placées de part et d'autre de la statue.

Source : L'art et la mémoire de 1914-1918 dans le Var. Sylvie Mattone-Vastel et Georges Meissonnier (Il fut l'un de mes amis, généalogiste averti et passionné par l'histoire de son village des Arcs-sur-Argens. Il est décédé il y a quelques années).

****************************

Paul Alexandre Vincent

Mon arrière-grand-père maternel Paul Alexandre VINCENT (né le 21 novembre 1869 aux Arcs-sur-Argens) est inscrit sur le monument aux morts de Trans en Provence. Il est décédé le 26 janvier 1917 à l'âge de 47 ans à l'Hôpital militaire Sainte-Anne à Toulon des suites de ses blessures alors qu'il était en service commandé dans la forêt du Dom avec son unité. Il est "Mort pour la France" selon la formule consacrée. Il a laissé sa femme : Thérèse (1871-1959) qui portera son deuil le restant de sa vie et ses trois filles : Marguerite (1899), Marie-Louise (1904 - ma grand-mère) et Irène (1908) qui deviendront Pupilles de la Nation.

Fleurs guerre 14